La Centrale Générale Bruxelles - Vlaams Brabant

Chômage Temporaire
Réglez votre indemnité de chômage temporaire de chez vous
Lancez votre demande
vacances dans votre propre pays?
Floreal Holidays est prêt à vous recevoir!
Reserve maintenant!
Previous
Next

Information

Fight for €14 - Salaire Digne!

Près de la moitié des travailleurs belges sont dans une situation précaire ou ont du mal à joindre les deux bouts. Nous avons cherché une solution efficace pour améliorer leur situation, et nous l’avons trouvée : augmenter le salaire minimum à 14 €/heure ! Signez notre pétition pour un salaire horaire minimum de 14 euros : www.fightfor14.be.

Qui sommes-nous ?

La F.G.T.B. (La Fédération Générale du Travail de Belgique) est composée de plusieurs Centrales Professionnelles organisant et représentant les travailleurs et allocataires sociaux en Belgique.
A l’heure actuelle, la FGTB est composée des Centrales suivantes : la CGSP (La Centrale Générale des Services Publics), la Centrale du Métal, la Centrale HORVAL, l’UBOT (transport), le SETCa et la Centrale Générale.
Notre organisation syndicale, la FGTB, s’articule tant au niveau fédéral qu’au niveau des sections régionales.
Il en est de même au niveau de la Centrale Générale.  Nous sommes la section Bruxelles-Brabant Flamand de la Centrale Générale-FGTB.
La Centrale Générale rassemble les travailleuses et travailleurs de secteurs très divers comme la Construction, la Chimie, l’Industrie (le bois, le papier, le cuir, le verre, le ciment, le pétrole, le textile, la récupération,…), les entreprises de travail adapté mais aussi des services (les titres-services, le nettoyage, le gardiennage, l’intérim, la coiffure et les soins de beauté, le fitness).

Que faisons-nous ?

La Centrale Générale défend les intérêts collectifs et individuels des travailleurs issus de ces différents secteurs.  Elle œuvre à l’amélioration des conditions de travail et de revenus. Elle porte une attention particulière à la santé et la sécurité au travail. Elle se bat pour un travail décent et un emploi pour tous.
C’est par la concertation sociale avec les employeurs que la Centrale veut y parvenir. Elle informe ses membres et l’opinion publique. Elle mène également des actions syndicales pour que ses revendications aboutissent.
La Centrale Générale a fêté ses 100 ans d’existence en 2009. Des commémorations, une exposition et un ouvrage ont mis en avant son histoire et ses combats, qui ont commencé dès le milieu du 19ème siècle avec le développement du salariat et de l’industrialisation. En s’organisant collectivement en mutuelles, puis en syndicats, les travailleurs ont obtenu des droits économiques, sociaux et politiques qui nous semblent à présent une évidence, tels que le suffrage universel, le droit de grève, les congés payés, la journée des 8 heures, des salaires minima sectoriels, un système d’indexation des salaires, la sécurité sociale (chômage, pension, maladie, allocations familiales, etc). Notre Centrale est attachée à tous ces droits durement acquis qui ont permis de garantir la paix et un peu plus de justice sociale.
Forte de son passé, La Centrale Générale est une centrale résolument tournée vers l’avenir qui intègre les nouveaux défis du 21ième siècle avec une digitalisation accrue dans un grand nombre d’emplois et de secteurs, une croissance des emplois précaires et atypiques, l’émergence de nouvelles formes de relation, mais aussi une ouverture au Monde et à l’Europe via des échanges et collaborations avec les syndicats des pays européens et des pays du sud.
La Centrale Générale compte plus de 430.000 membres, et depuis le 1er janvier 2019 les employés de ces secteurs. C’est parmi ses membres que sont recrutés les quelques 10.000 militants actifs, parmi lesquels les délégués syndicaux et les membres des comités de prévention et de protection au travail.
Avec ses près de 50.000 membres et plus de 1.000 militants et délégués syndicaux, notre section est la section la plus importante de La Centrale Générale.
La gestion s’établit selon un système démocratique en cascade. Les affiliés élisent leurs délégués syndicaux à l’occasion des Elections Sociales, qui élisent à leur tour les secrétaires syndicaux, le Comité Exécutif de la section et les instances dirigeantes de la FGTB. Les principales décisions sont prises par consultation de la délégation et des travailleurs au niveau de l’entreprise, des Commissions Professionnelles, du Comité Exécutif et des congrès professionnels. C’est dans ces instances que les délégués orientent les positions à l’égard des questions sociales, les négociations des conventions collectives de travail  sectorielles ou d’entreprises ou en cas de conflit.
Share on facebook
Share on twitter

Pas encore affilié à la Centrale générale?